SINGLE POST

Top 5 quid ? – Zinédine Zidane

Zizou

En 1992, Zidane se fait surnommer Zizou par son entraîneur Rolland Courbis qui se sentait proche de Zidane puisqu’il était aussi d’origine marseillaise. Encore aujourd’hui, ce surnom à sonorité un peu rigolote le suit et le suivra toujours.

Le philanthrope

Au cours de sa carrière, Zidane a participé à plusieurs œuvres caritatives pour une multitude de causes différentes. Ces activités prennent souvent la forme de matchs d’exhibition de football. Il a prêté son nom pour l’Association européenne contre les leucodystrophies, il fut le parrain officiel de la Danone Nations Cup, il fut nommé ambassadeur de bonne volonté dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, une campagne tenue par l’ONU. Il a même créé sa propre fondation appelée : la fondation Zinédine Zidane. Cette fondation vient en aide aux démunis de l’Algérie.

L’entraîneur

Dès sa première année à la barre du Real Madrid, son équipe gagna le championnat de la Ligue des champions et la supercoupe de l’UEFA, il est assurément un gagnant lorsqu’il se trouve sur un terrain de football.

Un footballeur apprécié

Malgré sa perte de sang-froid au cours de son dernier match en tant que joueur de football, Zidane est un des rares footballeurs à être apprécié de la plupart de ses compatriotes. Les entraîneurs n’ont que de bons mots envers lui et plusieurs joueurs, comme le légendaire Pelé, apprécient et reconnaissent son immense talent.

Le mur de Zidane

De 1997 à 2007, la façade d’un immeuble de la place Paul-Ricard à Marseille était consacrée à un immense portrait de Zinédine Zidane. Ce mur fut baptisé à l’époque : le mur de Zidane. Aujourd’hui, il a été remplacé par le portrait d’une inconnue dessiné par l’artiste de rue Jean René.

Revenir à Zinédine Zidane

Football against poverty 2014 Bern