Mondorf-les-Bains

SINGLE DESTINATION

Selon Pierre LaGrue, « le sport n’est pas éternel ni d’une essence trans-historique, il porte la marque des temps et des lieux de sa pratique ». Ainsi, de nouvelles empreintes géographiques s’attacheront à l’histoire du cyclisme puisque pour la première fois le Tour de France intégrera le Luxembourg à son parcours. Plus précisément, la ville-départ de l’étape 4 du Tour de France de 2017 sera Mondorf-les-Bains, ville située dans le pays limitrophe de la France le plus riche au monde.

Tour de France 2017

Le Tour de France 2017, qui se tiendra du 1er au 23 juillet a établi comme ville-départ de la quatrième étape de la Grande Boucle la ville de Mondorf-les-Bains, départ qui aura lieu le mardi 4 juillet et à partir duquel les participants se dirigeront vers le sud, parcourant le Luxembourg jusqu’à la France sur une distance de 203 km jusqu’à Vittel, d’où ils repartiront pour participer à la cinquième étape à Planche des Belles Filles.

Histoire

La commune de Mondorf-les-Bains est une région luxembourgeoise dont l’économie touristique repose principalement sur ses sources thermales. Au début du XIXe siècle, le gouvernement du Luxembourg, face au problème de la taxation des imports de sel, subventionne des expéditions minières dans le but de développer des industries locales d’extraction de sel. En 1846, les mineurs vont alors creuser les sols à plus de 730 mètres de profondeur, un forage historique à l’époque, puisque d’une profondeur jamais atteinte jusqu’alors. Ces travailleurs n’y trouvèrent toutefois point de sel, mais les sources d’eau thermales qu’ils découvrirent suffirent à consoler leur déception. Rapidement, ces sources devinrent prisées, sacralisées, on va jusqu’à leur conférer des propriétés de guérison presque mystiques. C’est ainsi que Mondorf-les-Bains viendra se positionner comme leader en ce qui a trait aux activités économiques liées aux spas et sources thermales luxembourgeoises.

Aujourd’hui, les centres thermaux de Mondorf-les-Bains offrent des services tels que des traitements contre l’arthrite et les rhumatismes, des diètes alimentaires, du «stretching » aquatique, des traitements dermatologiques à la boue et plus encore. De nos jours, les pouvoirs des thermes du Luxembourg sont davantage considérés sous l’angle du bien-être corporel, rapport s’alliant naturellement avec les bienfaits de l’activité physique.

Revenir en France